B…l, F…oir,

Je me suis réveillée ce matin en me demandant comment j’allais ranger un peu mon .. bordel – foutoir… un peu partout dans la maison et aussi dans mon bureau

J’en suis venue à constater que j’utilisais des mots un peu… pas politiquement correct, passe partout, donc à me demander quel mot je pourrais utiliser qui exprime mieux ma pensée.

Mais désordre me paraît tellement sage par rapport à la situation ….

Il y a bien le mot (bruxellois je pense) de broll…. mais ce n’est pas encore ça

Alors m’est venu le mot Capharnaüm…

Et je me suis demandée comment on était passé du nom de la ville dont on parle dans les évangiles au sens d’endroit où on trouve tout et n’importe quoi dans le plus grand désordre

Alors j’ai un peu cherché sur internet, et j’ai trouvé

Un peu d’histoire :

Ici :

http://www.mfa.gov.il/MFAFR/MFAArchive/2000_2009/2000/3/Capharnaum :

“Localité, mentionnée pour la première fois dans le Nouveau Testament, est abondamment citée dans les récits de l’Evangile et désignée comme le lieu où vécut Jésus durant une grande partie de son ministère en Galilée. Cest là, selon le Nouveau Testament, qu’il guérit de nombreux malades et qu’il exorcisa plusieurs personnes possédées par des démons . “

Donc on parle d’une ville située en Galilée, ville qui comme toutes les autres a une histoire, et on arrive à un nom commun : comment ce passage s’est-il fait?

et là :

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/capharna%C3%BCm

Du topon. biblique Capharnaüm, ville située au bord du lac de Tibériade, où Jésus fut assailli par une foule hétéroclite de malades faisant appel à son pouvoir guérisseur.

et encore là

http://fr.pixovia.com/p-6979-capharnaum

apharnaüm ou Kefar Nahum était une ville de l’ancienne province de Galilée, sur la rive nord-ouest du lac de Génézareth (ou lac de Tibériade) au nord de la Palestine (actuellement dans l’État d’Israël). Son nom vient de l’hébreu Kfar (village) et Nahum (compassion, consolation). Ce mot est surtout utilisé pour qualifier un lieu de grande pagaille, renfermant beaucoup d’objets entassés pêle-mêle, un endroit en désordre Capharnaüm : grande ville de commerce, et pour cela, ce nom a pris le sens vulgaire de lieu où mille choses sont entassées. .

et on arrive à

“Lieu de désordre et de débauche”

“Lieu où s’entasse un bric-à-brac d’objets divers”

“amas confus d’objets en vrac, fouillis”

Je me demande ce qu’en pensent les Capharnaümois – mais – iotes – ? comment dit-on? je n’ai pas trouvé, je vais continuer à chercher

aller voir aussi http://www.noemiegrynberg.com/rubrique,capharnaum,62042.html ou encore http://itinera.fltr.ucl.ac.be/actualites/nouvelles.cfm?num=484 

Publicités
Cet article a été publié dans MOI, MES RACINES, MES REPERES, MON INNACCESSIBLE ETOILE, UN PEU DE TOUT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s