Qui je suis …

 

au commencement...

Née fin 1951, je suis née curieuse de tout.  Pas toujours appliquée, voulant tout, tout de suite, persuadée que je vais « rater » ce que je fais, je parviens souvent à un résultat bien en dessous de ce que je souhaitais.

Après avoir entamé des études de droit par défaut (le droit mène à tout), j’ai dû laisser tomber et chercher un emploi : j’ai donc été manutentionnaire dans une papeterie.   J’ai ensuite suivi une formation en secrétariat à l’ONEm, ce qui m’a permis de travailler quelques années.  Mais le droit me manquait, j’avais attrapé le virus et après la naissance de notre 3ème enfant (ben oui, entre temps, je m’étais mariée), bien épaulée par mon boubou, j’ai repris les études : la première année au jury d’état, la suite inscrite et bénéficiant d’une bourse d’étude.

J’ai terminé mon cursus la peur au ventre – je ne pouvais en aucun cas me permettre de recommencer une année), travaillant comme une fonctionnaire : lever des enfants, conduite à l’école, cours (la 1ère heure sautait automatiquement pour ne pas faire lever les enfants trop tôt), étude jusque 16 h, retour des enfants ramenés par leur père, activités diverses, souper, coucher des enfants, soirée à deux.

Nous avons même eu la joie d’accueillir une 4ème enfant, en famille d’accueil puis adoptée.

En 1986, j’ai intégré le barreau, et j’ai exercé jusqu’à la fin de l’année 2014 : j’ai baissé les bras face à un méchant burn out.

J’ai exercé ce métier avec passion, il m’a apporté énormément de choses, et malgré les difficultés que je vis actuellement, je ne regrette absolument pas de m’y être plongée corps et âme.

Je suis en pleine « restructuration » et reconstruction sur le plan professionnel.

Depuis mon plus jeune âge, j’ai tricoté, crocheté, cousu, fabriqué des bougies, fait du pain … bref, par goût, par conviction et un peu aussi pour cause de moyens limités, j’ai multiplié les expériences de « faire soi-même ».

Il y a 4 ans, j’ai commencé à suivre un atelier de dentelle aux fuseaux… belle découverte.

Il y a 3 ans, j’ai intégré l’académie des beaux arts pour suivre l’atelier création textile : tout un monde totalement inconnu s’est ouvert à moi… assez difficile à suivre mais passionnant

L’an dernier, comme j’avais envie de découvrir le traitement de la laine, j’ai demandé à une amie si elle pouvait m’en donner un peu, et je me suis retrouvée à la tête d’une toison entière : j’ai donc appris à trier, laver, carder la laine, pour ensuite tenter de la filer.  Et bien entendu, je suis tombée dans la marmite des couleurs.

Je ne sais actuellement pas où je vais… la découverte….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s